Radar Technologique

Comment la transformation numérique construit la résilience des entreprises.

La pandémie mondiale provoquée par la COVID-19 a engendré des changements sismiques pour les entreprises de toutes tailles et tous secteurs. Elles ont dû rapidement s’adapter au télétravail, réviser les réseaux de logistiques et d’approvisionnement et modifier leurs procédures opérationnelles pour faire face aux risques.

Cette crise sanitaire a surpris par sa rapidité et son ampleur mondiale que l’on n’avait plus connues depuis des années. Cependant, la crise en Ukraine ravive les mêmes enjeux d’incertitude et replonge le monde dans un niveau de perturbation et de risque commercial jamais vu depuis des générations.

Certaines entreprises s’immobilisent et échouent alors que d’autres innovent, progressent et prospèrent pendant les crises. La différence est la résilience des affaires.

Pour les organisations, la résilience d’affaires ne se limite pas à faire face aux problèmes et défis. Elles considèrent qu’il s’agit de créer une culture forte fortifiée par la technologie et les outils numériques.

En effet, elles déclarent dans l’étude de McKinsey, que la technologie et les outils numériques leur permettent de voir plus loin et d’anticiper les changements à venir. Elle augmente l’agilité et la réactivité des opérations sans augmenter les coûts.

Les recherches conduites par le Forum Économique Mondial, mesurent les performances générées par l’intégration des technologies avancées dans toute la chaîne de valeur:

  • 90% d’augmentation de la productivité
  • 100% d’amélioration de la vitesse de mise en marché
  • 50% de gains d’efficacité énergétique

Comprendre, anticiper et prendre en considération les forces et pressions qui s’exerceront sur votre entreprise vous permettra de trouver une posture qui générera de nouvelles propositions de valeurs. C’est l’analyse que nous faisons dans la 7e Édition du Radar.

Télécharger le Radar

5 mutations de marchés à surveiller

  • Les deux dernières années nous ont permis de voir les entreprises et leur écosystème autrement. Différentes forces exercent des pressions sur les entreprises et leurs effets sont non négligeables. Il est difficile d’affirmer avec conviction que ces pressions sont temporaires ou de vraiment comprendre comment leurs effets affecteront les entreprises et les écosystèmes dans lesquels elles œuvrent. Cependant, temporaires ou non, il y aura toujours des tendances de marchés qui agiront, positivement ou négativement, sur les entreprises et les tendances de société.
  • La pénurie de main-d’œuvre : C’est peut-être la pression la plus évidente puisqu’elle frappe toutes les entreprises, tous secteurs confondus à travers le Canada, mais particulièrement au Québec. Cette pénurie avait été annoncée par plusieurs analystes depuis 30 ans. Plusieurs causes sont à l’origine. D’abord la diminution de la population active (population apte et en âge de travailler) depuis plusieurs années. Effectivement, on voit moins de nouveaux.velles travailleurs.ses entrer sur le marché du travail qu’on n’en voit en sortir. En février 2022, le Canada a atteint un des plus bas taux de chômage de son histoire 5.5% (4.5% au Québec), qui rejoint presque celui prépandémie en mai 2019 5.4%. Le marché du travail est en situation de plein emploi et a vu le taux d’emploi augmenter en février de (+1.8%) par rapport au mois précédent. Comment alors un employeur peut-il se démarquer pour dans un premier temps conserver ses talents actuels et dans un deuxième en attirer de nouveaux?
  • La pandémie : La population mondiale a été plongée en 2020 dans une pandémie. L’agressivité du virus dans ses symptômes et sa transmission a pris la planète entière au dépourvue. Deux ans plus tard, plusieurs incertitudes persistent. Malgré que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé a déposé le projet de loi visant à lever l’état d’urgence sanitaire, elle n’est prévue que pour décembre 2022. L’incertitude face aux possibles resserrements des mesures reste présente, nous ne sommes pas à l’abri de nouvelles vagues et de nouveaux variants. Les disruptions provoquées sur les chaînes d’approvisionnement vont mettre du temps à se réguler. Que peuvent faire les entreprises pour mieux vivre avec cette incertitude?
  • L’environnement : Dans le plus récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), on constate que l’ampleur des effets des changements climatiques est plus importante que dans leurs précédentes évaluations (le rapport est publié à chaque 5 ans). La pression sur les entreprises pour mettre en place des mesures de réduction d’impact environnemental s’accroit. Les entreprises doivent mettre en place des politiques ESG de plus en plus avancées.
  • Cybersécurité : Selon le Centre canadien de cybersécurité, il y aura près de 38 milliards d’appareils numériques d’ici 2025, et une cyberattaque se produira toutes les 39 secondes. Malgré une préparation et des protections dignes des chefs de file, aucune entreprise n’est vraiment à l’abri de cyberattaque. Selon notre récent sondage, seulement 38% des employés jugent que leur entreprise a un niveau de cybersécurité élevé. La cybersécurité doit être considérée comme une des fondations de la transformation numérique des entreprises et intégrée dans toutes les phases de développement et d’intégration.
  •  Pressions réglementaires : Les entreprises sont toujours sujettes à des pressions de la part des instances gouvernementales. Dans les dernières années les gouvernements provincial et fédéral, mettent à jour leur loi et en adopte de nouvelles dans le but d’effectuer un virage numérique. Pendant des années, le développement des nouvelles technologies a pu se développer sans trop de restrictions gouvernementales. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui

 Vous souhaitez approfondir les pressions de marché pour les anticiper?

Téléchargez la 7e édition du Radar Technologique

 Comment les entreprises peuvent-elles adresser ses pressions ?

 La transformation numérique et les outils technologiques présentent plusieurs opportunités d’optimisation permettant de réduire les effets des pressions du marché. Voici six technologies et des exemples d’application offrant une réponse à ses forces externes.

  •  Intelligence artificielle : Il s’agit d’une technologie qui s’est grandement démocratisée dans les dernières années. Nous retrouvons de plus en plus d’outils clés en main qui permettent une intégration aux pratiques sans connaissances pousser en programmation. Les applications d’intelligence artificielle permettent entre autres de libérer vos ressources de leurs tâches répétitives sans grande valeur ajoutée, et les assigner à d’autres tâches. Retirant ainsi de la pression au niveau de la main d’œuvre.
  •  IOT : L’internet des objets a de nombreuses applications, parmi celles-ci de récents cas démontrent une grande efficacité dans la gestion de la réduction de la consommation énergétique. La synchronisation et l’automation de capteurs installés sur des lumières, des pompes ou des machines, permettent à des entreprises de mettre en place un système de gestion de l’énergie qui sera en mesure d’utiliser de façon optimale les ressources énergétiques.
  • Blockchain : Nous ne vous apprenons rien en disant que la chaîne de bloc est un outil clé en cybersécurité. Cette technologie permet entre autres de faire des transactions bancaires sécurisées, encryptées sans la possibilité de supprimer ou modifier les données rendant le tout pratiquement non piratable.
  • Infonuagique : Cette technologie est devenue pratiquement une norme dans la plupart des entreprises qui ont débuté leur transformation numérique. Elle présente plusieurs avantages. Le stockage de données sur un serveur en ligne permet une maintenance des données à l’extérieur des processus de l’entreprise. L’infonuagique représente une bonne solution pour les entreprises avec des moyens financiers limité L’adoption de l’infonuagique pourrait donc faciliter la numérisation des entreprises.
  • Impression 3D : Avec les pressions que nous connaissons depuis quelques années au niveau des chaînes d’approvisionnement, l’accès à certains matériaux ou certaines pièces est très difficile. L’impression 3D constitue une excellente solution de fabrication pour produire des composants et des pièces avec beaucoup moins de matériaux que d’autres pièces comparables fabriquées de manière traditionnelle.
  • Réalité augmentée et 5G : Une solution pour aider les entreprises à répondre à la pénurie de main d’œuvre qualifiée par le rehaussement et remise à niveau des compétences. La réalité augmentée permet la mise en œuvre de formation plus réaliste. On peut stocker les données de formations pour un apprentissage plus intégrer. De plus, ce sont des programmes qui peuvent être réutilisés et modifiés. Le réseau 5G permet une mise en ligne de meilleure qualité de ses programmes de formations pour les entreprises ayant des ressources à distance.

 Téléchargez la 7e édition du Radar technologique pour voir l’étendue des applications de ses technologies et comment celles-ci répondent aux pressions que subissent les entreprises.

Comment intégrer la transformation numérique à sa planification stratégique?

Vous avez déjà entendu cette phrase célèbre : « l’important n’est pas la destination, mais le chemin ». Avoir des objectifs permet d’offrir une direction, mais cet objectif évolue avec le temps et ne sera peut-être jamais atteint. Le parcours transformationnel est un processus agile et transversal qui offre une dimension dynamique aux transformations. Chez Talsom, nous croyons que le parcours transformationnel est perpétuel et représente un cheminement pointant vers l’atteinte de l’Étoile du Nord (un idéal transformationnel où les organisations deviennent des entités d’apprentissage et d’adaptation continus pouvant faire face aux perturbations économiques et sociétales).

Les entreprises évoluent dans des écosystèmes subissant de constantes pressions, celles-ci mettent en lumières différents « pain-points » au-sein des organisations demandant des changements. Établir un parcours transformationnel permet de développer une culture de résilience au-sein des entreprises.

Comprendre et analyser son environnement et les technologies sur lesquelles capitaliser, vous mènera à réfléchir à la cohérence de la feuille de route vers vos nouvelles propositions de valeurs. La transformation numérique représente l’évolution de l’intégralité de votre modèle d’affaires et de votre chaîne de valeur, en ayant recours à l’innovation et à l’introduction de nouvelles technologies. 

Téléchargez la 7e édition du Radar technologique


Publié le 11.04.2022