Votre entreprise a eu une croissance fulgurante? Votre nombre d’employés a augmenté? Vous vous sentez à l’étroit dans votre local actuel? Il devient impératif de déménager! Alors que le déménagement peut paraître une série de formalités «logistiques», n’oubliez pas qu’il apporte aussi son lot d’impacts sur vos employés. Afin de garder un bon climat de travail, pensez à gérer ce changement!

Il existe différents leviers pour mobiliser et faire adhérer les employés à ce nouveau projet de déménagement. Voici notre top 3 des choses à considérer :

1. IMPLICATION DES EMPLOYÉS

Souvent les besoins des employés ne sont pas bien connus ou ne sont pas pris en compte. Ceux-ci ont souvent des idées précises quant à l’aménagement ergonomique de leur poste de travail et des aires communes (salles de conférence, dinette, etc.). N’hésitez pas d’être à l’écoute de vos employés. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils comme des questionnaires en ligne ou bien des sondages pour déterminer l’emplacement de choses apparemment banales comme la machine à café. On doit sonder les employés de tous niveaux et pas seulement les cadres. De cette façon, les employés s’approprient le projet et l’on crée un consensus au sein du groupe.

2. COMMUNICATION À TRAVERS L’ORGANISATION

Certains experts affirment que le déménagement peut entraîner une perte de repères qui se compare à un véritable deuil. Ainsi, la transparence des dirigeants doit être de mise. Il faut communiquer avec ses employés avant, pendant et après le déménagement. Il arrive trop souvent que les employés ne connaissent que l’adresse du nouveau lieu de travail. Or, d’autres informations importantes devraient aussi être transmises comme:

  • l’organisation intérieure des bureaux (qui s’assoira où?)
  • la grandeur des nouveaux cubicules et le mobilier inclus (classeur, support pour le clavier d’ordinateur, lampe, etc.)
  • s’il y a des espaces ouverts ou individuels
  • le nombre de salles de conférences disponibles
  • s’il y aura une petite cuisinette avec un frigo, micro-ondes, lavabo, etc.
  • où sera située l’imprimante?
  • l’accès au building sera-t-il modifié (nouvelle carte d’accès, heures restrictives, etc.)?
  • peut-on s’y rendre en transport en commun?
  • y aura-t-il des places de stationnement pour y garer mon auto?
  • comment se fera le déménagement concrètement (dois-je faire des boîtes? quel jour?
  • qu’arrivera-t-il à nos clients pendant cette période de déménagement?

3. PRÔNER PAR L’EXEMPLE ET RESTER À L’ÉCOUTE

Les gestes sont plus éloquents que les mots. Par exemple, la superficie du nouveau local est limitée. On ne peut pas réduire l’espace de bureau de chaque employé tout en accordant de plus gros bureaux aux gestionnaires. Ce serait une grave erreur!

De plus, un déménagement n’avantage pas tout le monde. Certains devront parcourir plus de distance pour se rendre au travail. Autre exemple, les cubicules sont maintenant davantage à aire ouverte. Il y a donc moins d’intimité et tout le monde peut entendre les conversations des autres. En tant que dirigeant, il faut être ouvert aux critiques et être compréhensif par rapport aux commentaires des employés. Essayez plutôt de miser sur les forces et les avantages du nouvel aménagement. Par exemple, ce nouvel aménagement plus «ouvert» permettra de faciliter le travail d’équipe et la collaboration! C’est à vous de «vendre» le concept et à en être convaincu.

Un déménagement n’est pas nécessairement facile. Ainsi, il est important de bien le planifier afin d’éviter les embûches en cours de route et l’insatisfaction de vos employés. Chez TALSOM, on est conscient des difficultés associées à ce genre d’activités. C’est pourquoi, nos experts peuvent vous donner un coup de pouce. N’hésitez pas à nous contacter!