Comment tirer profit des outils d’analyse de site Web

En 2015, le besoin d’opter pour la mise en place d’un outil d’analyse de site internet n’est plus à démontrer. Afin de se démarquer de la concurrence et d’optimiser l’investissement de base, il est essentiel de mesurer la fréquentation et le comportement des visiteurs.

image002

Pour ce faire, il existe de nombreux outils d’analyse de site internet sur le marché tel que Google Analytics, l’outil d’analyse de trafic par excellence. Transparent pour l’utilisateur et simple d’intégration, l’outil permet d’obtenir des statistiques détaillées sur l’ensemble de ses visites.

Comme dans toute démarche de travail basé sur des statistiques, une interprétation des résultats est nécessaire avant de tirer des prévisions ou prendre des décisions. Pour ce faire, les données issues de ces outils doivent régulièrement être contrôlées par des employés maitrisant à la fois l’outil et les processus mesurés par l’outil.

Sans ce travail d’analyse des données brutes, des conclusions aboutiront à des actions webmarketing non ciblées et surtout non significatives, voir anti productives.

Pour rappel, l’objectif de ces outils est d’améliorer le site internet et l’expérience utilisateur, aider à la découverte de produits et atteindre des objectifs de commercialisation si ces objectifs sont de vendre plus de produits.

L’analyse des données demande aussi des connaissances en statistiques, par exemple, la majorité de ces outils ne prend pas en compte la notion de distribution statistique, ainsi uniquement les valeurs totales et les valeurs moyennes sont remontées par ces outils. Dans le cas d’un site d’épicerie e-commerce, il faudra alors procéder à des recoupements de données pour déceler une augmentation des paniers d’achats caractérisés de « petits » masqués par la stagnation des paniers d’achats caractérisés de « moyens ».

Enfin, aucun site n’étant semblable à un autre, les outils d’analyses de site internet doivent être ajustés ainsi que leurs modes de calcul en fonction des spécificités des processus, types d’audiences et objectifs marketing.