E-commerce

Site e-commerce et fraude en ligne : quelques bonnes pratiques à adopter

Les fraudeurs en ligne, que l’on nommera pirates, volent les informations bancaires et autres informations sensibles à partir de sites de commerce électronique. Tous les produits proposés à la vente sur internet sont susceptibles d’être fraudés, surtout dans le cas où ces produits peuvent être revendus par le biais d’une économie souterraine.

Ainsi, il est impératif de savoir comment protéger votre e-business et vos données sensibles des clients afin de les rassurer. Vous trouverez dans ce billet quelques bonnes pratiques à mettre en place afin de limiter et de maitriser la fraude en ligne.

*Tout d’abord, utilisez une connexion sécurisée pour le paiement en ligne et assurez-vous que vous êtes compatible PCI (Payment Card Industry). La norme de sécurité des données de cartes de paiement (PCI) est un ensemble de normes de sécurité visant à assurer que toutes les entreprises qui acceptent, traitent, stockent ou transmettent des informations de carte de crédit en maintenant un environnement sécurisé. Effectuer régulièrement des scans PCI plusieurs fois par année pour diminuer le risque que votre plate-forme de commerce électronique soit vulnérable aux tentatives de piratage.

*Il est important d’utiliser des certificats SSL dans le but d’authentifier l’identité de votre entreprise et de chiffrer les données en « transit ». Cela ajoutera une protection supplémentaire à votre entreprise et à vos clients. Par exemple, pour valider un paiement par carte de crédit, une passerelle de paiement utilisera les services en direct de vérification d’adresse. Ce système de vérification adresse et carte empêche les achats frauduleux en comparant l’adresse indiquée en ligne à l’adresse qu’ils ont déposée auprès de leur compagnie de carte de crédit.

*Opter pour un service de gestion de la fraude. La plupart des sociétés de cartes de crédit offrent des services de gestion de la fraude, ceci est une approche que recommandent la plupart des experts, car il faut mieux prévenir que guérir.

*Des outils d’analyses en temps réel vous permettent d’observer comment les visiteurs naviguent et vous permettent d’interagir avec votre site web en temps réel, ce qui permet de détecter un comportement frauduleux ou suspect et donc d’éviter des possibles dommages.Certaines règles peuvent être mises en place comme par exemple mettre le paiement au statut en « pause » si une même carte de crédit est utilisée plus de trois fois dans la semaine sur le même site excédant un certain montant prédéfini.

Ces quelques bonnes pratiques à adopter vous permettrons une meilleure gestion de la fraude en ligne.

Publié le 29.06.2016