Warning: Division by zero in /home/talsom/public_html/wp-content/plugins/wordpress-seo-premium/inc/class-wpseo-image-utils.php on line 223

Gestion du changement

Changer de culture d’organisation : un travail de longue haleine

Votre entreprise doit faire face à de nouveaux défis nécessitant un changement de culture? De tous les changements, modifier une culture d’entreprise est sans aucun doute le plus long et le plus complexe. Ce billet vous donne 5 pistes pour bien démarrer. Il s’inspire, entre autres, de la conférence « Comment faire la transition d’un modèle en silo à une structure matricielle et en tirer des bénéfices » organisée le 10 février dernier par le Réseau des conseillers en management du Québec.

1)                  Par où commencer? Définissez les valeurs

Les valeurs ne sont pas que de vains mots destinés à décorer le hall d’entrée de votre organisation. Elles constituent le fondement même de votre culture d’entreprise. Ce sont elles qui la distinguent de vos concurrents. Ce sont elles également qui, comme une boussole, orienteront chaque pas de votre organisation vers la réalisation de sa mission et la poursuite de sa vision. Il est donc fondamental que les valeurs soient identifiées avec soin. Si les partisans d’une définition top-down des valeurs s’opposent encore souvent aux défenseurs de l’approche bottom-up, retenons qu’il n’y a pas de recette toute faite. Soyez simplement conscient que le choix des valeurs est avant tout un exercice de leadership destiné à donner une impulsion, ce qui n’exclut pas de s’appuyer sur la participation de vos employés, voire éventuellement d’autres parties prenantes, en interne comme en externe.

2)                  Déterminez les comportements attendus

Quelle que soit l’approche choisie pour identifier les valeurs de votre organisation, celles-ci, une fois identifiées, devront être ancrées dans le quotidien des employés. Il est donc fondamental d’impliquer ces derniers dans la concrétisation des valeurs choisies. En définissant avec eux les manifestations des valeurs en termes concrets, vous permettrez à chacun de comprendre les comportements attendus et éviterez ainsi le rejet et le cynisme que suscitent des valeurs trop théoriques. Une fois vos valeurs concrètement définies, veillez à soigner particulièrement votre communication et à multiplier les activités destinées à favoriser leur adoption et leur appropriation : des valeurs ne se décrètent pas, elles se vivent. Et pour qu’elles se vivent vraiment, il vous faudra encore identifier les écarts entre les comportements existants et les comportements attendus. Une fois ces écarts identifiés, vous pourrez mettre en place les actions de développement nécessaires en vue de les combler.

3)                  Adaptez les systèmes

Une culture d’entreprise ne se manifeste pas seulement par les comportements de ses employés. Elle se traduit également dans la manière dont votre entreprise est structurée et organisée. Vous pouvez par exemple opter pour l’innovation comme valeur, vous ne la ferez jamais vivre avec des systèmes obsolètes aux antipodes de ce que vous prônez. Un changement culturel s’accompagnera donc généralement, voire découlera le plus souvent, d’un changement au niveau des systèmes. Pour modifier votre culture, vous devrez donc peut-être adapter votre modèle d’affaire, votre planification stratégique, votre système de gestion budgétaire, financière ou des ressources humaines. De gros chantiers en perspective donc. En la matière, une approche intégrée est la clé du succès. Elle permettra de garder le cap dans les différents changements entrepris et de maintenir la cohérence.

4)                  Soyez attentifs aux symboles

En matière de culture, n’oubliez pas que les symboles sont particulièrement importants. La manière dont vous distribuerez vos ressources, allouerez votre temps, exercerez le contrôle ou attribuerez les récompenses sont autant de traductions implicites de votre culture. Veillez donc à être cohérent dans vos messages. Et n’oubliez pas qu’en la matière, vos gestionnaires ont un rôle d’exemple à jouer. Commencez donc avec eux. Ne dit-on pas que charité bien ordonnée commence par soi-même?

5)                  Soyez patients

Un changement de culture ne se réalise pas en deux coups de cuillère à pot. Il s’agit généralement d’un travail de longue haleine, avec de nombreux chantiers à mener de front, qui s’échelonneront généralement sur plusieurs années. Alors armez-vous de patience et ne vous découragez pas. Grâce à votre nouvelle boussole, chaque pas – aussi petit soit-il – est un pas dans la bonne direction …

Publié le 16.02.2015